L’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse
Pour compléter votre préparation hivernale (avec l’acérola, la gelée royale et la vitamine D), voici un autre complément incontournable qui s’associera parfaitement à votre cure de vitamine C. L’EPP a des bénéfices insoupçonnés, il est considéré comme un antibiotique naturel. Utilisé en usage interne, externe, au jardin ou pour vos animaux, découvrez toutes ses vertues et ses possibilités d'utilisation dans ce billet.

L’EPP en quelques mots

L’extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est le remède naturel antibactérien le plus puissant. Il possède de très nombreuses vertus et s’utilise au quotidien pour tout désinfecter, autant en utilisation interne qu’externe. En prévention ou en traitement, il vous surprendra par son efficacité et sa rapidité d’action.

l’EPP a des propriétés antioxydantes dues à sa forte teneur en flavonoïdes

L’EPP aide à lutter contre :

  • les troubles digestifs liés à la présence de bactérie, 
  • les infections respiratoires
  • les infections urinaires ou génitales
  • la fatigue chronique
  • les problèmes de peau comme l’acné
  • les infections buccales comme les aphtes, la gingivite et l’herpès

 

Description de l’EPP Dietaroma

L’extrait de pépins de pamplemousse ou EPP peut agir contre 800 souches de bactéries et virus, sur environ 100 souches de champignons et sur un grand nombre de parasites unicellulaires. Cela grâce aux bioflavonoïdes qu’il contient en grande quantité. Ces flavonoïdes sont des antioxydants naturels des fruits et légumes, plantes et arbres, et leur permettent de résister aux agressions, de combattre les moisissures et autres parasites.

Les flavonoïdes sont titrés dans cet extrait du Laboratoire Diétaroma à 1200 mg pour 100 ml.
La forte teneur en bioflavonoïdes permet aussi de faciliter l’absorption de la vitamine C par l’organisme.
Cet extrait est conseillé pour toutes les périodes difficiles, pour les cures saisonnières préventives, lors de refroidissements, lorsque l’organisme a besoin d’un coup de pouce naturel.

Composition, pour 45 gouttes :

  • Extrait de pépins de pamplemousse (EPP)- 2.05 g
  • dont Flavonoïdes - 24.6 mg

Ingrédients : Extrait de pépins de pamplemousse BIO titré à 1200 mg de flavonoïdes (pour 100 ml dosé par méthode HPLC) : Extrait issu de Pamplemousse* (écorces*, pépins*), eau, correcteur d’acidité : acide ascorbique, glycérine végétale.

* Ingrédients agricoles issus de l’Agriculture Biologique — certifié par ECOCERT

 

Mode d’emploi

En usage interne :
Prendre 15 à 25 gouttes, de 1 à 3 fois par jour diluées dans un verre d’eau, ou un jus de fruits.
Cure de 10 à 20 jours, renouvelable.
Enfants à partir de 36 mois. Comptez environ 3 à 4 gouttes pour 10 kg de poids corporel.
Pour les femmes enceintes et allaitantes, demander conseil au médecin.

En usage externe :

  • Bouton de fièvre : 6 gouttes dans une cuillère d’huile végétale. Le mélange est à appliquer plusieurs fois par jour.
  • Tartre : 2 gouttes directement sur la brosse à dents humide, 3 fois par jour.
  • Acné : 5 gouttes frottées dans la paume des mains et appliquées sur le visage humide. Éviter le contour des yeux.
  • Mauvaise haleine : gargarisme avec 5 à 10 gouttes mélangées à un verre d’eau.
  • Verrue : extrait pur directement sur la verrue, deux fois par jour.
  • Mycose des ongles : limer l’ongle aussi court que possible et appliquer quelques gouttes pures 2 fois par jour.


Chez les animaux :
L’extrait de pépin de pamplemousse ne se destine pas uniquement à soigner les hommes. Au fil des années, il a su se frayer un chemin jusqu’aux fermes d’élevage où il est employé également pour soulager les animaux. Notamment les bêtes sujettes aux infections ou aux champignons. Les agriculteurs bio y trouvent un remède naturel pour éviter d’avoir recours à des antibiotiques comme dans les exploitations conventionnelles.

L’EPP au jardin :
L’extrait de pépins de pamplemousse est souvent utilisé contre les moisissures, le mildiou, les limaces et les pucerons.

Mise en garde :
Attention, l’EPP est déconseillé en cas de prise d’immunodépresseurs, statines (molécules anti-cholestérol) et de traitements contre les troubles cardiaques. De manière générale, il est déconseillé de consommer de l’extrait de pépins de pamplemousse durant tout traitement médicamenteux. En effet, le pamplemousse peut interférer sur la bonne assimilation du médicament et en inhiber ou en minimiser l’action. Si les symptômes persistent, il est conseillé de consulter un professionnel de santé.

Extrait de Pépins de Pamplemousse bio

Extrait de Pépins de Pamplemousse bio

Titré à 1200 mg de Bioflavonoïdes pour 100 ml
Dietaroma - flacon de 50 ml

15,40 €*

soit 308,00 €/L

 

*Prix donnés à titre indicatif, valables en novembre 2018, dans la limite des stocks disponibles susceptible d’évoluer ensuite.

Source : Passeport santé - www.passeportsante.net