Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés (vitamines, minéraux, plantes ou extraits d’aliments). Ils sont commercialisés sous forme de doses, à savoir les formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés et autres formes similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis d’un compte-goutte et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinées à être prises en unités mesurées de faible quantité. Ils contribuent au bon fonctionnement de l’organisme et doivent être associés à une alimentation variée et équilibrée.

Huiles essentielles en spray ou en gouttes

Une huile essentielle est le résultat d’une distillation à la vapeur d’eau d’une partie de la plante aromatique. L’huile essentielle est un liquide volatil, soluble dans un corps gras ou de l’alcool, mais pas dans l’eau. C’est une huile certes, mais elle n’est pas composée de corps gras comme les huiles végétales, mais de composés chimiques odorants. Ce sont des produits complexes puisque plus d’une centaine de molécules chimiques les composent. Une huile essentielle se doit d’être 100 % naturelle et pure (ou intégrale), c’est-à-dire qu’elle n’est pas modifiée ou coupée avec d’autres substances. Les propriétés des huiles essentielles découlent directement de l’action des molécules les composant.

Exemple : en cas de grippe vous pouvez faire un mélange de Ravintsara, d’Eucalyptus Radiata, Laurier Noble, d’Épinette Noire (attention ce sont des principes actifs très puissants pour les plus de 6 ans, il est prudent de demander conseil avant votre achat)

La phytothérapie

Du grec « phytos » signifiant « plante », la phytothérapie est la médecine par les plantes, elle englobe donc l’aromathérapie. L’utilisation des plantes peut se faire à leur état premier, ou par leurs extraits. De nombreux modes d’utilisation existent, soit par usage externe, soit par usage interne. En interne par exemple, il est possible d’utiliser les plantes en infusion, en gélules d’extraits ou de poudre, en jus… Et en externe, les plantes se trouvent dans des crèmes, gels, baumes, compresses, décoction ou inhalation par vapeurs. De plus, les plantes peuvent être utilisées entièrement en cuisine. La phytothérapie est utilisée pour soigner de nombreux maux. Elle est très efficace en prévention, mais également afin d’établir une guérison. La phytothérapie et l’aromathérapie sont complémentaires, il est souvent recommandé d’associer ces deux médecines naturelles.

La gemmothérapie

Du latin « gemmae » signifiant « bourgeon », la gemmothérapie est une branche de la phytothérapie
La gemmothérapie ou embryophytothérapie, créée en 1959, par le Dr Pol Henry de Bruxelles est basée sur l’utilisation des tissus embryonnaires des arbres ou des plantes. Le bourgeon en est l’élément essentiel, ainsi que les tissus embryologiques, comme les jeunes pousses, les radicelles…

Ces tissus embryonnaires végétaux sont ensuite préparés par macération dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool pour obtenir un macérât glycériné concentré. L’eau permet d’extraire les minéraux et vitamines. L’alcool extrait les alcaloïdes, les hétérosides et la glycérine extrait les flavonoïdes, les phénols, etc.

Exemple : Le noyer. Ses bourgeons sont les gardiens de l’immunité, de l’identité et des barrières de l’individu. Action sur l’allergie respiratoire, les séreuses articulaires et le rhumatisme inflammatoire. Il agit sur les intestins comme régénérateur de la flore intestinale.

Les élixirs de fleurs

Les élixirs floraux sont de subtils extraits liquides préparés par infusion solaire de fleurs sauvages ou cultivées.
Chaque élixir est porteur d’une qualité spécifiquement liée à l’espèce florale dont il est issu. Cette qualité est l’expression d’une capacité de rééquilibrage émotionnel, mais aussi d’une dynamique d’épanouissement et de transformation de la personne vers plus de créativité et d’authenticité.

Utilisés occasionnellement, ils servent à équilibrer une humeur, à surmonter une épreuve, à dépasser une peur, une contrariété ou un manque de confiance en soi... Utilisés sur de plus longues périodes, ils agissent sur les blocages émotionnels profonds et permettent de franchir le plus harmonieusement possible les différentes étapes de la vie.

Exemple : L’amarante recommandé dans les situations de profonde détresse. Il permet de surmonter le sentiment de dévastation, d’hostilité, de solitude et de rejet. Il aide à affronter et à traverser la souffrance extrême, la désolation la plus totale, les situations désespérées, sans issue. Il renforce l’organisme lorsque l’on se sent attaqué, affaibli ou déstabilisé.