La vitamine D en hiver, quelques conseils

La vitamine D en hiver, quelques conseils
L’hiver arrive, et avec lui le manque de luminosité qui pourra se faire sentir sur votre humeur et votre santé en général. Cela peut être simplement dû à une carence en Vitamine D, il faut donc veiller à un apport suffisant dans votre alimentation, et sinon via des compléments alimentaires. Pour tout savoir sur la vitamine D, les apports journaliers recommandés, la teneur des aliments qui en sont bien pourvus, rendez-vous sur notre blog, et sinon directement en magasin, Carine vous conseillera avec grand plaisir.

Quelques conseils pour les mois à venir

En été le soleil nous permet de synthétiser la vitamine D, mais dès octobre les réserves accumulées sont épuisées. Il faut savoir que la vitamine D est une vitamine liposoluble, elle peut donc être stockée par l’organisme dans les graisses pour être réutilisée plus tard. Des études montrent que la majorité de la population française manque de vitamine D (d’octobre à mars)

La vitamine D à des effets sur notre immunité, mais aussi est impliquée dans le processus de calcification et de fixation du phosphore dans les os.

Des troubles de l’humeur peuvent apparaître avec le manque de lumière ou la dépression saisonnière, manque d’énergie et moral fragile.
 

Degré de luminosité : quelques repères

La luminosité se mesure en lux.

  • Journée d’été ensoleillée : de 50 000 à 130 000 lux
  • Journée d’hiver ensoleillée : de 2 000 à 20 000 lux
  • Dans un bureau bien éclairé : de 400 à 1000 lux
  • A l’intérieur d’une maison : de 100 à 500 lux

La vitamine D de notre corps présente deux origines : cutanée, c’est celle synthétisée par la peau avec l’exposition solaire (80%) et alimentaire (20%).

En hiver, il est donc important d’augmenter ses apports alimentaires en vitamine D. Les poissons gras, les coquillages, le foie un peu dans le beurre et les fromages en sont bien pourvus.

Mais il est tout de même important de prendre l’air au moins 1 heure par jour même lorsque le temps est gris pour faire le plein.

La vitamine D dans l’alimentation :

L’apport journalier recommandé en vitamine D par l’agence européenne des aliments est de 600UI (soit 15 µg) pour un adulte.

Les poissons gras en sont particulièrement pourvus. Ainsi, n’hésitez pas à en consommer régulièrement (nous avons chez Natur’Ailes des poissons frais, fumés et en conserves du Cellier de Fanch). Voici un  récapitulatif des teneurs de quelques aliments (la teneur en Vit D est indiquée en µg/100 g - microgramme pour 100g d'aliment) - Chiffres source : www.nu3.fr

Tableau récapitulatif des teneurs en vitamine D
des aliments
Aliment teneur en Vit D
en µg/100 g
Huile de foie de morue 300
Anguille, fumée 90
Sprat (anchois de Norvège) 32
Hareng 25
Truite 22
Anguille 20
Saumon 16
Sardine 10
Huître 8
Margarine enrichie en vitD 2,5 – 7,5
Avocat 5
Flétan 5
Thon 4,5
Maquereau 4
Fromage à tartiner 3,1
Cèpes 3
Morille 3
Œuf 2,9
Champignons de Paris 2
Girolles 2
Foie de bœuf 1,7
Emmental 1,1
Beurre 1
Foie de veau  0,3
Lait de vache 0,1 – 0,2

Les compléments alimentaires :

La vitamine D est également disponible sous forme de compléments alimentaires, si vous êtes végétarien ou végétalien, ou si vous pensez que votre apport journalier n’est pas suffisant, cette solution est pour vous. N’hésitez pas à nous demander conseil en magasin. Nous ne sélectionnons que des compléments alimentaires de haute qualité. 

Attention, cependant, l’excès de vitamine D est toxique. N’hésitez pas à demander à Carine en magasin, elle vous conseillera avec grand plaisir.
 

Ajouter votre commentaire

facultatif

facultatif

Anti-spam :