Confiture d’abricot et fleurs de lavande

Confiture d’abricot et fleurs de lavande
En été c’est la saison des abricots et de la lavande. À priori on ne pense pas à les associer, mais cet assemblage subtil est des plus délicat. Un vrai délice. Et pour vous convaincre, vous pourrez goûter cette confiture le samedi 23 juin 2018 au matin dans notre magasin Natur’Ailes de Guebwiller à partir de 9 h (un seul pot sera mis à la dégustation, alors venez tôt…).

La confiture d’abricot ayant tendance à être liquide (et je n’aime pas les confitures qui coulent de la tartine), j’y ajoute de la pectine de pomme ou un autre gélifiant (il y a du gélifiant à confiture bio disponible en magasin), et pour une meilleure prise de la pectine, un jus de citron pour acidifier le milieu. 
Pour la lavande, prendre juste la sommité fleurie fraiche, sans tige. Attention, ne pas confondre le lavandin et la lavande, il s’agit bien ici de fleurs de lavande, plus petites et plus foncées que celles du lavandin.

Ingrédients :

Quantités à adapter selon ce dont vous disposez (voir plus loin)

  • pour 1 kg d’abricots (sans les noyaux)
  • 1/2 poignée de fleurs de lavande
  • le jus d’1/2 citron
  • 650 g de sucre de canne blond bio (à augmenter un peu si vos abricots sont peu sucrés)
    dispo chez Naturel en sac de 5 kg à très bon prix en ce moment voir cet article
  • un gélifiant (pectine de pomme ou autre gélifiant bio dispo en magasin) quantité à définir en fonction des informations du produit

Préparation 

La veille, dénoyautez vos abricots et les couper en quartiers pas trop gros (je coupe mes abricots en 8 à peu près)
Les mettre dans un récipient en inox ou en plastique, y ajouter les fleurs de lavande, et 1/3 du sucre prévu pour la confiture. Bien mélanger, couvrir et mettre au frais pendant 24H.

Le lendemain, vos abricots auront tiré du jus et la lavande aura commencé à imprégner son parfum délicat. Mettre le tout dans votre marmite à confiture, faites chauffer doucement, ajouter votre jus de citron et le reste de sucre (réservez-en un peu pour mélanger à votre gélifiant qui sera intégré en fin de cuisson).

Portez à ébullition en remuant très régulièrement, cette confiture a tendance à attacher. Écumez la mousse qui se forme en surface (cela améliorera la conservation).

En fin de cuisson, lorsque tous les abricots se sont bien décomposés, ajoutez votre reste de sucre avec votre pectine ou votre gélifiant en pluie fine, tout en remuant pour éviter les grumeaux. Laissez cuire encore quelques minutes tout en remuant. Si vous repérez des abricots non décomposés (certains moins mûrs que d’autres peuvent résister plus longtemps à la cuisson), écrasez-les sur les bords du confiturier avec votre cuillère en bois ou votre spatule.

Parallèlement, vous aurez préparé et lavé soigneusement vos pots et couvercles qui seront prêts pour la mise en pot.

Remplissez vos pots avec la confiture bouillante, refermez et immédiatement et retournez les pots pour stériliser l’air et le couvercle à l’intérieur.

Après quelques minutes, retournez à nouveau vos pots et ne les manipulez plus jusqu’à refroidissement total.
 

Quelques précisions

Lors de sa consommation, pour ma part, je n’avale pas les fleurs de lavande, mais je les laisse quand même dans la confiture, car elles continuent d’imprégner leur parfum… mon mari les avale, ça ne le dérange pas.

Attention, habituellement les confitures maison sont dosées à 1 kg de sucre pour 1 kg de fruits. Pour ma part je préfère réduire la quantité de sucre pour avoir plus de goût de fruits et une confiture, somme toute, moins sucrée. Par contre cela implique qu’à l’ouverture de votre confiture, celle-ci doit être conservée au réfrigérateur et être consommée rapidement. Si un peu de moisissure venait à se développer dans votre pot lors du stockage (de préférence en cave à l’abri de la lumière) cela n’enlève en rien à ses qualités, retirez-la simplement avec une petite cuillère.

Dans la cuisson du jour, j’avais 3,4 kg d’abricots dénoyautés auxquels j’ai ajouté 2,2 kg de sucre en tout, soit un total de 5,6 kg de mélange.

Recette de Noëlle G.

Ajouter votre commentaire

facultatif

facultatif

Anti-spam :