Tiques, moustiques et autres insectes piqueurs, comment s’en prémunir

Tiques, moustiques et autres insectes piqueurs, comment s’en prémunir
Avec la belle saison, les tiques, moustiques et autres joyeusetés de saison font leur retour. Si, dans notre région, les moustiques ne véhiculent pas encore de maladies graves (et encore), il n’en est pas de même pour les tiques. La maladie de Lyme et toutes les co-infections qui y sont associées sont malheureusement bien présentes par chez nous, et principalement véhiculées par les tiques. Alors quelques conseils pour se protéger et passer un bel été sans stress. Nous vous proposons dans cet article également quelques solutions naturelles pour nos amis les bêtes.

Prévention contre les tiques :

Lors de vos sorties en forêt, mais aussi dans les prés… bref, pour toutes vos sorties en pleine nature :

  • Portez des vêtements fermés à manches longues et des pantalons longs (même s’il fait chaud)
  • En forêt, casquette ou chapeau obligatoire
  • Remontez les chaussettes par-dessus le bas du pantalon (ce n’est pas très esthétique, mais efficace)
  • Portez des vêtements clairs (les tiques ne sont pas visibles sur des vêtements sombres)
  • Utilisez un répulsif (voir ci-dessous)
  • À votre retour de promenade, examinez l’ensemble du corps, les plis, derrière les oreilles, la tique aime les endroits chauds et humides.
  • Attention aux larves et aux nymphes qui sont très petites, de couleur brun clair et ressemblent à des taches de rousseur
  • Lavez vos vêtements après avoir été dans la nature (les tiques peuvent attendre dans un plis de vêtement ou une couture pendant plusieurs jours et s’accrocher sur vous lorsque vous remettrez ces vêtements)

Répulsifs tiques et moustiques :

Vous pourrez trouver en pharmacie de nombreux produits répulsifs pour les tiques et les moustiques, malheureusement ils sont souvent bien chargés en produits chimiques et ne sont pas si inoffensifs pour l’homme qu’on pourrait le penser. 

Chez Natur’Ailes, nous vous proposons divers produits :

Contre les tiques :

  • Aromatic en spray (aux huiles essentielles)
  • Pendentifs Tic-Free (dispositif bioénergétique)
  • Vous pouvez aussi vous confectionner votre propre répulsif à base d’Huiles Essentielles disponibles en magasin (HE de lavande + He de térébenthine + Huile de Neem ou diluer les huiles essentielles dans du solubol également disponible en magasin)

Contre les moustiques :

  • Divers produits de la gamme MoustiCare (spray pour vêtement, spray peau et roller)
Tic Free dispositif répulsif anti-tiques


Pour nos amis les bêtes :

  • Le pendentif bioénergétique existe également pour les animaux, à accrocher à leur collier (Tic-Clip)
  • La poudre alimentaire Tic-Off (complément alimentaire qui augmente la résistance de votre animal aux attaques des parasites externes, à associé avec un antiparasitaire externe pour une efficacité optimale)
  • Melaflon : protection externe contre tiques et puces sans substance toxique

Attention, les mélanges d’Huiles essentielles répulsifs proposés pour les humains ne sont pas à utiliser sur les animaux, certaines pouvant être particulièrement toxiques pour eux. Prenez l’avis d’un vétérinaire avant toute utilisation d’Huile essentielle sur un animal.

Et après si on est piqué :

Si malgré toutes ces précautions vous trouvez une tique sur votre corps, utilisez un tire-tique pour la retirer. Pas d’éther ou autre produit qui stresserait la bestiole et la ferait régurgiter tout un tas de saleté dans votre sang.

Veillez à bien désinfecter la zone de la piqûre. Et appliquez pendant plusieurs jours de suite un mélange d’huiles essentielles (tout ou partie de ces huiles) composé de Ravinsara, Tea-Tree, épinette, lavandin, pin blanc. Vous pouvez appliquer ce mélange d’huile essentielle pure (faire un test avec une goutte sur le dos de la main pour vérifier que vous ne faites pas d’allergie), puis sur la zone de la piqure 1 à 2 gouttes une ou deux fois par jours pendant plusieurs jours, massez avec le doigt pour faire bien pénétrer.

Même remarque que précédemment, les mélanges d’Huiles essentielles proposés pour les humains, ne conviennent pas forcément aux animaux pour lesquels certaines peuvent être particulièrement toxiques voir délétères. Prenez l’avis d’un vétérinaire au préalable.

Surveiller pendant plusieurs jours voir plusieurs semaines la zone de la morsure.
Si des rougeurs, des vertiges, des nausées, des migraines, des douleurs articulaires ou des symptômes grippaux apparaissent, consultez rapidement votre médecin.
 

N'hésitez pas à venir nous demander conseil en magasin, Carine, Lionel et Olivier sont à votre disposition. 

Les conseils donnés dans cet article ne se substituent en aucune manière à une consultation médicale (ou vétérinaire pour les animaux)

Ajouter votre commentaire

facultatif

facultatif

Anti-spam :